jeudi, août 18, 2022
Home > Société > Togo : Un présumé braqueur neutralisé par la police togolais.

Togo : Un présumé braqueur neutralisé par la police togolais.

Des coups de feu ont retenti tôt ce matin au environ de 1h du matin dans le quartier wognomé à adjidogomé. Qu’est-ce qui s’était réellement passer ?

La scène s’est produite aux envierons de 1 h du matin dans le quartier d’adjidogomé plus précisément à wognomé. Trois individus ont réussi a arraché la moto à conducteur de taxi-moto qui a eu peur face à ce trio dont un tenait une masse, l’autre une machette. Malheureusement pour ce présumé braqueur abattu et heureusement pour ce conducteur de taxi-moto, le Groupement d’Intervention de la Police Nationale était de patrouille dans la zone et a été alerter par les cris de ce dernier très désespéré et le braquage a échoué.

« J’ai pris une fille à Nyekonakpoè au environ de 1h du matin, elle voulait que je l’emmène à Adjidogomé pour un trajet d’aller-retour. Cette dernière m’a dit qu’elle venait se changer. Une fois dans un corner à quelques mètres du goudron, quelqu’un m’a coupé la route avec une moto. Je voulais chercher la place pour partir quand un second est venu de la gauche avec une masse et une troisième qui fait son apparition de ma droite avec une machette. Pris de peur, j’ai du descendre de la moto avec pour intension de trouver une pierre pour me défendre. En tournant, j’ai vue les forces de l’ordre en patrouille à bord de leur véhicule sur le goudron. J’ai commencé par crier fort et ils sont venus rapidement à mon secours » a laissé entendre le conducteur de taxi-moto.

Au cours de la course poursuite, les malfrats s’étaient séparés en deux groupes. Dans la progression, le véhicule de police a été accidenté en raison de l’étroitesse de la ruelle. Contraint les agents de forces de l’ordre ont continué à pied puisque le présumé a abandonné la moto et continuer à pied. Ces derniers ont fait usage de leur arme quand ce dernier escaladait le mur d’une maison pour s’échapper. Malheureusement, il a été atteint mortellement par les coups de feu et a rendu l’âme.

«La fouille de ce dernier a permis de retrouver un téléphone portable et une carte d’électeur portant l’identité Zognran Komi, 40 ans, carreleur demeurant à Sagbado » a indiqué Douti Yendoubé, Commissaire de Police, Commandant de la brigade de recherche et d’investigation de la DCPJ.

« La police nationale tient à rassurer la population togolaise qu’elle veille à lui assurer une meilleure sécurité » a-t-il conclure

Il faut noter que deux agents des forces de l’ordre et de sécurité sont grièvement blessés lors de l’opération de neutralisation des braqueurs suite à l’accident du véhicule. La police nationale a profité de l’occasion pour lancer un appel à la population togolaise à plus de vigilance en ces périodes de fin d’année.

Bernard A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *