samedi, avril 17, 2021
Home > Santé > Togo : L’état d’urgence sanitaire prorogé de 6 mois

Togo : L’état d’urgence sanitaire prorogé de 6 mois

Les parlementaires togolais ont adopté à l’unanimité ce mardi 16 mars 2021 la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et la prorogation du délai de l’habilitation du gouvernement à prendre par ordonnance des mesures qui relèvent du domaine de la loi.

La Cheffe du gouvernement togolais Victoire Tomégah-Dogbé était devant les parlementaires ce mardi 16 mars 2021 pour demander la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en cette période de la crise sanitaire liée à la covid-19. Cette décision fait suite à une recommandation du Conseil scientifique.  Au Togo, l’on constate une accélération de la propagation de la covid 19 ces dernières semaines, surtout dans le Grand Lomé. Il est nécessaire pour le gouvernement de disposer des outils nécessaires à une riposte efficace (on dénombre 580 cas en moyenne par semaine ces dernières semaines) avec près de 100 morts. C’est d’ailleurs la raison de la présence de la Cheffe du gouvernement au parlement pour avoir l’avis des députés.

Les députés ont voté à l’unanimité en faveur d’une prorogation pour six mois de l’habilitation du gouvernement à prendre par ordonnances les mesures relevant du domaine de la loi et de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Togo. Le vote de ces deux projets a eu lieu au cours de la deuxième séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2021, sous la direction de SE Mme Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale, en présence du Premier ministre SE Mme Victoire Tomegah-Dogbé, cheffe du gouvernement.

En effet, la demande de prorogation de l’état d’urgence est d’abord une exigence constitutionnelle. S’agissant d’un régime d’exception, il est naturel que pour l’instaurer et le prolonger, le parlement puisse se prononcer. Cette demande est faite par le gouvernement après avoir consulté les acteurs et notamment pris l’avis du Conseil Scientifique qui a émis une note recommandant la reconduction.

Il faut souligner que cette demande de prorogation de l’état d’urgence n’a pas vraiment de lien avec la vaccination dans la mesure où la vaccination est un des outils de la riposte. Aussi, l’état d’urgence sanitaire ne veut pas dire que le Gouvernement aura plus de moyens de contraindre à se faire vacciner. Toutefois, il existe déjà dans le pays de Faure Gnassingbé un cadre réglementaire permettant d’organiser ces sujets.

Par ailleurs, la situation au Togo comme partout ailleurs est volatile et est incertaine. Dans un tel contexte, les outils sont nécessaires pour être agile et intervenir rapidement. Surtout cette intervention doit pouvoir se faire dans un cadre légal.

Aussi, il faut préciser que la prorogation de l’état d’urgence sanitaire n’est pas synonyme de couvre-feu. Le couvre-feu et le bouclage sont des mesures qui sont à la disposition du gouvernement qui toutefois ne les mets en œuvre que dans des cas bien précis. Toutefois ce n’est pas automatique.

Le gouvernement togolais depuis le début de cette crise sanitaire a pris des mesures idoines pour protéger la population et lutter contre la propagation de la pandémie qui ne cesse de décimer les populations de par le monde.

Cette nouvelle habilitation accordée par l’Assemblée nationale au gouvernement permet à l’exécutif de prendre d’autres mesures pour mieux gérer la crise sanitaire et protéger davantage les populations contre l’épidémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *