mardi, septembre 21, 2021
Home > Société > TOGO/ LE HCRRUN LANCE OFFICIELLEMENT LES COMITÉS LOCAUX DE PRÉFECTURE.

TOGO/ LE HCRRUN LANCE OFFICIELLEMENT LES COMITÉS LOCAUX DE PRÉFECTURE.

Le Haut Commissariat à la Réconciliation de l’Unité Nationale (HCRRUN), a procédé à l’ouverture d’une rencontre de formation de trois jours à l’intention des membres des comités locaux ce mardi à Lomé. Présidée par la présidente de HCRRUN, Mme Awa Nana Daboya, c’était également l’occasion d’installer et de lancer officiellement les activités des comités locaux de paix des préfectures du Togo.

Au cours de cette formation, il sera question pour le HCRRUN de renforcer les capacités des membres des Comités Locaux de Paix sur les mécanismes de justice traditionnelle et plus spécifiquement sur le processus togolais, qui prône de part et d’autre la réconciliation, le renforcement de l’unité nationale, la paix et la cohésion sociale.

Dans son discours d’ouverture, la présidente du HCRRUN, est revenue sur l’objectif de l’installation de ces comités locaux de paix.

Pour elle, c’est pour l’atteinte de ces objectifs, qu’il s’est avéré nécessaire de mettre en place des structures dénommées Comités locaux de Paix en tant que aboutissement des efforts conjoints du Gouvernement, du PNUD et du HCRRUN.

Ces Comités ont pour mission de localiser des victimes, sous le regard professionnel des huissiers de justice, des témoignages et des éclairages précieux, où encore pour l’identification des victimes relevant de leurs lieux de réssidence. Ils sont appelés à aider pour la compilation des informations destinées à la base de données du HCRRUN, et en même temps à oeuvrer pour l’apaisement dans les familles ou les foyers des victimes, au secours des orphelins et autres ayants-droit. Ils également pour mission de servir de ramification du HCRRUN auprès des populations. Surtout dans l’atteinte de ses objectifs relatifs à l’indemnisation des victimes, de même que dans les opérations de prise en charge psycho-médicale.

Il faut noter que le HCRRUN peut toutefois solliciter les membres des Comités Locaux de Paix des préfectures, lors de certaines opérations de réparations collectives, qu’ils entend bien aborder. Leur partition sera également indispensable en matière de contribution dans la conception mais aussi l’exécution des réparations communautaires qui se veulent des projets d’intérêt public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *