mercredi, juin 29, 2022
Home > Economie > Togo : Augmentation des revenus pour les cotonculteurs

Togo : Augmentation des revenus pour les cotonculteurs


La production cotonnière est en hausse au Togo, les revenus des travailleurs aussi.

De 42 438 ha en 2009-2010, la superficie emblavée est passée à 180 588 ha au cours de la campagne 2019-2020.

On pouvait craindre les effets de la crise sanitaire amenée par la covid-19 n’eussent été les garanties offertes par l’Etat.


Entre 2010 et 2020, le montant brut de la valeur du coton-graine est passé de 5,7 à 30,8 milliards de francs CFA.

Les revenus nets versés aux producteurs de coton sont passés de 3,5 à 16,2 milliards de francs CFA au cours de la même période.


Lors de la campagne agricole 2019-2020, les cotonculteurs ont produit 116 000 tonnes de coton avec un rendement de 645 kg/ha.

Ces augmentations de la production et des revenus font de la filière cotonnière le premier pourvoyeur d’emploi rural au Togo.

En décembre 2020, les dirigeants ont privatisé à 51% les parts de la Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT).

Avec les stratégies d’industrialisation en place, l’inauguration de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA), la filière est en voie de transcendance.

Pour la campagne en cours, l’Etat et son partenaire privé veulent porter la production à 135 000 tonnes de coton-graine, puis à 225 000 tonnes à l’horizon 2025.


Au rang des mesures prévues pour y arriver, il y a la mécanisation du secteur, l’appui à la commercialisation du produit, la distribution des engrais de qualité aux producteurs, l’augmentation du prix d’achat de coton-graine, l’installation d’une usine dans le parc industriel d’Adétikopé capable de transformer 25 000 tonnes de fibre sur place.

Entre 2017 et 2019, la production d’ananas a connu une hausse de 11,6%.

Elle est passée de 27 000 à 30 149 tonnes. En termes de revenus, au moins 06 milliards de francs CFA par an sont générés par la filière.

Les exportations d’ananas ont rapporté 1,5 milliard de francs CFA au Togo en 2018, ce qui équivaut à une hausse de 50% par rapport à 2017.


Dans la filière du soja, 700 000 emplois permanents et temporaires ont été créés d’octobre 2019 à juillet 2020, avec des recettes d’exportation qui ont atteint 50 milliards de francs CFA.

En 2018, la filière du soja a employé 300 000 personnes de manière directe ou indirecte.


© TOGODAILYNEWS

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site togodailynews.info

Tél : (00228) 90 90 49 83

Email : togodailynews@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *