dimanche, décembre 4, 2022
Home > Economie > Sécurité alimentaire: Le PRA Covid-19 pour soulager les agriculteurs

Sécurité alimentaire: Le PRA Covid-19 pour soulager les agriculteurs

Le secteur agricole l’un des piliers majeurs du développement économique d’un pays est aussi touché par la pandémie de COVID-19. Le gouvernement togolais dans l’optique d’assurer aux ménages ruraux une sécurité alimentaire et multiplier leur revenu a initié un plan de riposte agricole Covid-19 (PRA Covid-19).

En cette période de la pandémie de COVID-19, les producteurs agricoles ne sont pas laissés pour compte. Le gouvernement togolais à travers le ministère de l’agriculture de la production animale et halieutique vient de lancer un plan de riposte agricole Covid-19 (PRA Covid-19). Le PRA Covid-19 a pour objectif de consolider la sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’améliorer les revenus des producteurs agricoles et leurs conditions de vie en cette période de crise sanitaire. Ce plan est constitué d’un appui en matériel agricole, labour, essouchage et kits d’irrigation, la promotion d’entreprises de placement de main d’œuvre, un crédit d’intrants à taux bonifiés pour la production à terme de 225.000 tonnes de coton, 1.990.000 tonnes de maïs, 332.508 tonnes de soja sans oublier le sésame, la tomate, le gingembre, l’oignon et le piment.

Selon le ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, les producteurs de coton désireux de bénéficier de ce plan doivent se faire recenser par la Nouvelle Société cotonnière du Togo (NSCT) et les PME/PMI agrégateurs, opérant dans les filières à haute valeur ajoutée comme le soja, doivent s’approcher des services déconcentrés du ministère dans leur localités pour le faire.   Par ailleurs, il est demandé aux bénéficiaires de se constituer en groupes d’entente solidaire affiliés à une Entreprise de Service et Organisations de Productions (ESOP) o à une PME/PMI d’acheteurs ou de transformateurs de soja. Ils doivent également accepter un contrat d’agrégation avec une PME/PMI et s’engager à cultiver des produits comme le maïs, le riz, le coton ou le soja. Tout comme le programme « NOVISSI », le bénéficiaire du PRA Covid-19 doit fournir le numéro de sa carte d’électeur et un numéro de téléphone sur lequel on peut le joindre. Il pourra recevoir un crédit de campagne via le porte-monnaie électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *