mercredi, mars 3, 2021
Home > Economie > Renforcement de la Sécurité alimentaire : Un point de vente ANSAT inauguré dans le Golfe 3

Renforcement de la Sécurité alimentaire : Un point de vente ANSAT inauguré dans le Golfe 3

Le maire de la commune du Golfe 3 en accord avec l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) vient d’inaugurer un point de vente ANSAT pour la vente des produits céréaliers aux populations de sa communauté.

Dans l’optique d’accompagner le gouvernement togolais dans le processus de lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus, beaucoup d’initiatives sont prises par les personnes de bonne volonté ainsi que les élus locaux. A part les séances de sensibilisations constatées ici et là, les dons de kits et matériels de protections et les vivres offerts aux populations les plus démunis, Le maire de la commune du s’inscrit dans cette dynamique en inaugurant un point de vente des produits céréaliers dans le but de limiter les risques liés aux déplacements pour s’approvisionner en produits alimentaires en cette période à laquelle la pandémie de coronavirus fait sa loi.

Logé dans l’immeuble du département administratif et financier, situé en face de la mairie à Tokoin Doumasséssé, le point de vente est premièrement profitable aux habitants des quartiers de Bè-Ouest, et simplifie leur vie car ces derniers pourront s’approvisionner sur place, aussi ils ne feront plus le tour des marchés avec tous les risques de l’heure avant de trouver le produit recherché. Soulignons que ce point de vente est le fruit d’un accord entre la municipalité du Golfe 3 et l’Agence National de la Sécurité Alimentaire. Par ailleurs, ce point de vente est le huitième point installés par l’ANSAT à Lomé. Selon Kamal Adjayi, maire du Golfe 3, les prix des denrées alimentaires sont les mêmes que ceux fixés et pratiqués par l’ANSAT dans ses propres Points de vente à travers Lomé et le reste du pays.

« Le contrat que nous avons signé avec l’ANSAT qui a mis un stock de produits à notre disposition, participa au-delà de la disponibilité et de l’accessibilité des produits, à renforcer dans notre commune le rôle de régulation de l’ANSAT » a-t-il indiqué. A ce point de vente, les populations peuvent trouver du maïs, du sorgho, du riz local, du riz KR 2017 offert par le Japon et de la farine de maïs en sachet de 1 kg. Le maïs de 50 kg est vendu à 9500 F CFA, le sac de riz de 30 kg à 10 000 F CFA, celui du riz couscous de 25 kg est au prix de 7500 F CFA, le sac de sogho de 50 kg est au prix de 10500 F CFA et la farine de maïs à 300 F CFA le sachet de 1 kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *