vendredi, juin 25, 2021
Home > Société > Pistes rurales : Le ministre Kanfitine Tchede Issa rappelle à l’ordre et met en garde les entreprises titulaires des marchés, en retard sur l’exécution des travaux

Pistes rurales : Le ministre Kanfitine Tchede Issa rappelle à l’ordre et met en garde les entreprises titulaires des marchés, en retard sur l’exécution des travaux

Le ministre du désenclavement et des pistes rurales, Kanfitine Tchede Issa rappelle à l’ordre et met en garde les entreprises titulaires des marchés en retard sur l’exécution des travaux.

En effet, quatre mois après le début de la période favorable pour les travaux, le Gouvernement est au regret de constater que certaines entreprises titulaires des marchés n’ont toujours pas mobilisé sur le terrain le matériel et le personnel minimal requis, accusant ainsi des retards préjudiciables aux populations. Ceci malgré les visites de chantiers et les réunions de rappel à l’ordre, ainsi que les lettres d’avertissements qui leur ont été adressées. Ce qui est inadmissible”, note le ministre.

Les différents tableaux présentés par le ministère et consultables dans le quotidien national ‘Togo-Presse’, montrent par exemple que certaines entreprises affichent un délai consommé de 102,4% pour un taux de réalisation de 15,46%.

Les travaux sont normalement prévus pour être exécutés dans des délais contractuels de 12 à 14 mois pour le PAPR et de 4 à 6 mois pour le Programme Annuel d’Entretien Mécanisé des Pistes Rurales (PAEMePR).

Face à cette situation et vu l’imminence de la saison des pluies, les entreprises défaillantes sont invitées “à prendre des dispositions idoines pour accélérer les travaux avec la qualité requise et rattraper dans un délai de deux mois, l’avancement physique escompté desdits travaux par rapport au délai contractuel afin de respecter leur engagement vis-à-vis du cahier des charges, sous peine de mise en demeure suivie de la résiliation du contrat”, martèle Kanfitine Tchede Issa.

Pour rappel, le Togo ambitionne de réaliser d’ici 2025, 4000 km de pistes rurales dans l’ensemble des 05 régions économiques. Ceci, afin de faciliter l’accès des populations rurales aux infrastructures socio-économiques de base, et désenclaver les zones à fort potentiel de production agricole comme le coton et le café-cacao. Le Programme d’appui aux pistes rurales (PAPR) vient consolider les acquis du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) lancé par le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé en 2016 pour désenclaver des zones mal desservies et renforcer le développement à la base.

L’amélioration des conditions de vie et de travail des communautés reculées et acteurs agricoles constitue une préoccupation du chef de l’Etat qui a mis en place le PAPR pour lutter contre la pauvreté, développer les agglomérations, et promouvoir l’entreprenariat rural et la productivité agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *