mercredi, mars 3, 2021
Home > Politique > Lutte contre le terrorisme : Faure Gnassingbé félicite et encourage les FAT en poste

Lutte contre le terrorisme : Faure Gnassingbé félicite et encourage les FAT en poste

Le Chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé s’est rendu ce lundi 8 février 2021 à la base d’opération de Koundjoare, une localité située dans la région des savanes plus précisément dans le canton de Namoudjoga pour féliciter et encourager les éléments des Forces Armées Togolaises en poste dans cette zone très sensible.

La sous-région Ouest africaine est confrontée ces dernières années à des attaques régulières des groupes terroristes. Au Togo, les autorités ne ménagent aucun effort pour relever le niveau de vigilance afin de protéger les biens et les populations. C’est d’ailleurs l’objet de la visite du Chef de l’Etat à la base d’opération de Koundjoare pour soutenir les efforts des forces de défense et de sécurité et de recenser les faiblesses et les difficultés du dispositif militaire contre le projet d’expansion de ces groupes vers les pays du Golfe de Guinée.

« Je suis venu vous dire que la suite risque d’être beaucoup plus difficile, car ces groupes reçoivent aussi des renforts et acquièrent de nouvelles techniques. Ils contrôlent de nouvelles zones, ils bénéficient des fruits et des finances de la criminalité transfrontalière. Bref, ils sont plus aguerris » a laissé entendre le chef de l’État.

SEM Faure Essozimna Gnassingbé s’adressant aux Forces Armées Togolaises



« J’ai tenu à venir ici, à discuter avec vos chefs, qu’ils me fassent le point de la situation et qu’ils me disent les difficultés qu’ils rencontrent. Nous l’avons fait tout à l’heure et ils m’ont expliqué les faiblesses de nos dispositifs, en tout cas, ce qu’il faut pour l’améliorer et le renforcer. J’ai pris bonne note et je leur ai dit tout à l’heure que dès la semaine prochaine, ils sentiront les effets », a expliqué le chef de l’Etat.


Le numéro 1 togolais, a précisé que ces problèmes soulevés ont été déjà pris en compte dans les réformes engagées par le gouvernement dont l’adoption récente par l’Assemblée Nationale de la loi de programmation militaire.


Toujours pour le Chef de l’Etat, la lutte contre le terrorisme n’est pas seulement une affaire militaire. Il en résulte également une autre dimension à savoir le soutien des populations civiles. Et pour y parvenir, il s’agit d’avoir de bonnes relations avec elle et la lutte contre la pauvreté.

Le Président de la République Togolaise a rassuré de l’envoi dès la semaine prochaine également d’une mission pour faire le point des attentes urgentes entre autres la réhabilitation des pistes rurales, l’électrification et la reconstruction des infrastructures de base.

La deuxième dimension sur laquelle compte s’appuyer le Chef de l’Etat est la coopération internationale où au sein de la CEDEAO par exemple un milliard de dollars sera consacré pour la période 2020-2025. Notons que le Chef de l’Etat a également visité l’école de Namoundjoga et a promis la construction d’infrastructures sanitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *