mercredi, mars 3, 2021
Home > Société > Litige foncier à Didokpo : La famille Ahoumey espère que le droit soit dit

Litige foncier à Didokpo : La famille Ahoumey espère que le droit soit dit

Les représentants de famille Ahoumey était face à la presse ce samedi 19 février 2021 à Lomé afin de porter à la connaissance du public le litige foncier qui les oppose à la société Togo gravier.

En effet, depuis quelques semaines un litige foncier est né dans à Didokpo, une localité située dans la préfecture de zio plus précisément dans le canton de Gbatopé et qui oppose les familles précité à la société Togo gravier.

Selon les représentants de la famille Ahoumey présent à la conférence de presse, ladite famille est détenteur depuis plus de 10 ans d’un terrain de plus de 83 hectares auprès de la famille Adjohi. Mais fort est de constater que durant ces dernières semaines ses intérêts sont menacés puisque leur terrain est occupé par une installation d’équipements d’exploitation de carrière de la société Togo gravier qui se dit également propriétaire dudit terrain. Face à cette situation la famille se voit contraint d’alerter la justice qui ordonna la cessation des travaux.

D’après la famille Ahoumey, l’on constate qu’après l’ordonnancement de la justice, on peut remarquer l’aménagement de la voie qui débouche sur le terrain et la mise en place des bulldozers, tracteurs et autres engins appartenant à la société.

Pour la société Togo gravier, le terrain est leur propriété puisqu’elle l’aurait acheté auprès de Edoh Koffi Kpodjesso et Amegran Komi.

A ce jour les collectivités Ahoumey,Adjoyi et Topu espèrent que le droit soit dit dans cette affaire afin qu’elles puissent être libre et vaquer à leur occupation. Et affirme en outre qu’elles ne laisseront aucun arriviste s’approprier de leur propriété légalement acquise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *