mercredi, mars 3, 2021
Home > Pharmacie de garde > Le volontariat national, une opportunité de développement pour les jeunes

Le volontariat national, une opportunité de développement pour les jeunes


Le volontariat est défini comme un acte d’engagement pris volontairement par une personne physique au profit d’une communauté, pour des missions sur une période déterminée. C’est une activité citoyenne à travers laquelle le volontaire met ses compétences au service de la nation pour un développement efficient.

Au Togo, l’Agence nationale du volontariat (ANVT) se plie en quatre pour aider les jeunes sélectionnés à s’insérer dans la vie socioprofessionnelle, à la fin de leur mission.


Le programme de volontariat fait partie des actions entreprises au Togo pour prêter main forte aux communautés dans le besoin. De 2011 à juin 2020, plus de 15 000 personnes (4 850 femmes et 10 241 hommes) ont été réunies autour du volontariat national de compétences. Il est réservé aux jeunes diplômés, primo-demandeurs d’emploi avec des compétences avérées dans un domaine.

Pour ce qui est du volontariat d’engagement citoyen, il a permis de rallier à ce jour près de 11 000 citoyens. Il est destiné aux Togolais de 18 à 35 ans et promeut les valeurs citoyennes et l’amélioration du cadre de vie. Depuis 2011, l’ANVT a mobilisé 38 228 volontaires nationaux.



Avec leurs qualifications, ces Togolais participent au rayonnement des milieux dans lesquels ils sont déployés. Ils sont des ressources humaines qualifiées pour un meilleur fonctionnement des écoles, centres de santé. Les volontaires perçoivent des indemnités qui leur permettent de couvrir les frais. Il va de soi qu’ils servent une cause d’intérêt général, améliorent leur employabilité et contribuent au développement national. Compte tenu de leur indispensabilité, les dirigeants veulent élargir et pérenniser les initiatives d’engagement citoyen et d’opportunités pour les jeunes vulnérables. Le chef de l’Etat a garanti qu’il fera tripler le nombre de jeunes bénéficiaires pour le porter à 100 000 au cours des années suivantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *