mardi, septembre 21, 2021
Home > ENVIRONNEMENT > Le Togo bientôt membre du GGGI

Le Togo bientôt membre du GGGI

Promouvoir la croissance verte, un paradigme de croissance caractérisé par un équilibre entre la croissance économique et l’environnement, tel est l’objectif visé par l’Institut mondial de la croissance verte (Global Green Growth Institue). En s’inscrivant dans cette dynamique, le Togo envisage de rejoindre l’institut. Ainsi, l’exécutif en conseil des ministres tenu le mercredi 28 Octobre 2020 a examiné un avant-projet de loi qui autorise l’adhésion du Togo à l’accord sur la création de cet institut. En adhérant à cette organisation basée à Séoul, le Togo renforcera ainsi son engagement dans les questions de développement durable et de lutte pour la biodiversité, le changement climatique, ou encore l’accès à l’eau et l’énergie propre. Fondé en 2012, sur un traité signé à Rio de Janeiro, le Global Green Growth compte aujourd’hui 20 membres dont deux sur le continent.

Soulignons que le Global Green Growth Institue, fait de la recherche et encourage l’engagement pour la croissance verte notamment dans les pays en développement, et l’abandon du paradigme actuel fondé sur le développement industriel.


La Vision que s’assigne l’organisation indique que le «Global Green Growth Institue a été fondé sur la conviction que la croissance économique et la durabilité environnementale sont pas simplement des objectifs compatibles, mais que leur intégration est essentielle pour l’avenir de l’humanité ».


Selon sa déclaration de mission, le «Global Green Growth Institue est dédié à l’expérimentation et à la diffusion d’un nouveau modèle de croissance économique dans les pays en développement, nommé la croissance verte, qui cible simultanément des aspects clés de la performance économique, tels que la réduction de la pauvreté, la création d’emplois et l’inclusion sociale, et ceux de durabilité de l’environnement. Cela implique la lutte contre le changement climatique et contre la perte de biodiversité, et l’accès à l’énergie propre et à l’eau ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *