samedi, octobre 23, 2021
Home > Santé > Le personnel soignant de mieux en mieux conforté au Togo

Le personnel soignant de mieux en mieux conforté au Togo

Au Togo, les autorités du pays ont choisi  de moderniser le secteur de la santé ceci dans son prétentieux processus de développement social et économique destiné à lutter contre la vulnérabilité et l’augmentation du taux de décès.

L’objectif est de prendre en charge les populations, peu importe où elles se trouvent, de façon convenable et à coûts réduits. Lutter contre l’insuffisance et/ou l’incompétence des agents est rapidement devenu une priorité nationale.

Grâce aux concours de recrutement lancés en fonction des besoins en ressources humaines, beaucoup de personnes rompent avec le chômage et le système sanitaire est en pleine métamorphose.

Environ 700 candidats ont été admis au concours de recrutement direct régional du personnel médical, paramédical, administratif et d’appui (session du 05 décembre 2020) pour le compte du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins.

Les postes de médecins généralistes, cardiologues, gynécologues, neurochirurgien, ophtalmologue, cadres administratifs des soins de santé, nutritionnistes, psychologues de la santé, auxiliaires en pharmacie, infirmiers diplômés d’Etat, ingénieurs de travaux biologiques, kinésithérapeutes, sage-femmes d’Etat, gestionnaires des ressources humaines, entre autres, ont été pourvus.

Outre les dispositions prises par le gouvernement ces dernières années pour rehausser le niveau du secteur de la santé et se rapprocher de la couverture maladie universelle, le Conseil national du dialogue social (CNDS) a tenu une session spéciale au début du mois de septembre 2021. Elle a permis de prendre 16 mesures, couvrant les secteurs de la santé et de l’éducation, pour de meilleures conditions de vie et de travail des agents au cours des mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *