lundi, septembre 26, 2022
Home > Société > La Cour des Comptes outille les acteurs financiers municipaux sur l’obligation de reddition des comptes

La Cour des Comptes outille les acteurs financiers municipaux sur l’obligation de reddition des comptes



La Cour des Comptes du Togo organise un atelier de formation et de sensibilisation à l’endroit des acteurs financiers municipaux du 22 au 24 Juin 2021 à Lomé.

Dans le cadre de renforcement des capacités des ordonnateurs et des comptables des communes de Grand Lomé sur leurs obligations de redditions des comptes, la Cour des Comptes du Togo a trouvé judicieux d’organiser un atelier de formation et de sensibilisation à leur endroit du 22 au 24 juin 2021 à Lomé.


Cet atelier vise à renforcer les connaissances des ordonnateurs et des comptables des communes et de leurs collaborateurs sur leurs différentes responsabilités et obligations susceptibles d’être relevées par les contrôles de la Cour au niveau de l’élaboration, l’adoption et l’exécution des budgets des communes ainsi qu’au niveau de la reddition des comptes. Il sera aussi question pour la Cour des comptes de freiner toutes les mauvaises pratiques qui nuisent aux finances publiques du pays.
Démarré officiellement à Lomé ce mardi 22 juin, cet atelier de formation va s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Au total, il est prévu sept ateliers pour une durée de trois jours chacun. Ces sept ateliers réuniront quatre cent trente-deux personnes sur toute l’étendue du territoire national.
« Si nous prenons les comptables, ceux-ci sont auprès des maires et normalement ils doivent veiller à ce que le rôle de l’ordonnateur soit plus facile ; parce que la loi fait d’eux les conseillers du maire », a indiqué Komi Amoudokpo, président de la deuxième chambre à la Cour des Comptes.
Et d’ajouter que le double enjeu pour Cette séance de rencontre avec les acteurs de gestion des finances locales est de faire connaitre les spécificités et les acteurs clés de la Cour des Comptes.
Pour rappel, le Togo a renoué avec le processus de la décentralisation depuis le 30 juin 2019 en organisant les élections municipales sur toute l’étendue du territoire national après 32 ans. A ce jour le pays dispose au total 117 communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *