vendredi, février 3, 2023
Home > Santé > La campagne de prévention du paludisme à la rescousse de 195 000 enfants dans les Savanes

La campagne de prévention du paludisme à la rescousse de 195 000 enfants dans les Savanes


Le paludisme est un véritable problème de santé publique. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie tue plus de 400 000 personnes chaque année dans le monde.

Au Togo, elle est la première cause d’hospitalisation et de mortalité. Pour venir à bout de ce mal, le gouvernement s’appuie sur des campagnes de prévention du paludisme saisonnier.

Dénommée la « chimio prévention » du paludisme saisonnier, la campagne va permettre de vacciner les enfants de 03 à 59 mois. Elle a démarré dans les régions des Savanes, Kara et centrale. Environ 195 000 enfants seront couverts dans la région des Savanes seule.

L’une des plus phares adoptées par le Togo est la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée. Elle est régulièrement organisée sur le territoire.

La dernière s’est déroulée en 2020 avec la distribution de 6,5 millions de moustiquaires imprégnées.

En outre, le gouvernement a décidé de rendre gratuits depuis mai 2019 les tests de diagnostic rapide du paludisme et le traitement des cas graves par injection d’artésunate et d’artéméther dans les centres de santé publics.

Cette décision a été prise en marge de la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre le paludisme qui couvre la période 2017-2022.

L’incidence du paludisme au Togo a diminué de plus de 25% entre 2015 et 2018, selon le Rapport mondial sur le paludisme publié en 2019.

Quant à la mortalité, elle a diminué de 8% sur la même période. Ce rapport a également indiqué que la mortalité spécifique liée au paludisme est passée de 0,3% en 2011 à 0,12% en 2018.

Les actions réalisées par le Togo dans la lutte contre la maladie lui ont permis d’être récompensé en 2019 par l’Alliance pour la prévention du paludisme.

Cette distinction est le fruit du succès de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées organisée en 2017. La poursuite des efforts permettra à coup sûr au Togo de vaincre cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *