samedi, octobre 23, 2021
Home > Economie > Industrialisation au Togo : Faure Gnassingbé inaugure la PIA

Industrialisation au Togo : Faure Gnassingbé inaugure la PIA

Située à 15 kilomètres  au nord de Lomé, la capitale togolaise la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) a été inaugurée ce dimanche 6 juin 2021 par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé en présence de plusieurs hautes personnalités.

Cette cérémonie d’inauguration donne ainsi le ton au démarrage des activités de cette plateforme industrielle qui est mise à la disposition des investisseurs pour générer environ 30 000 emplois locaux sur les trois prochaines années. Elle le fruit d’un partenariat public-privé entre la République togolaise et ARISE IIP.

La Plateforme industrielle d’Adétikopé aura pour vocation la création de chaînes à haute valeur ajoutée dans l’industrie textile au Togo, de l’approvisionnement en matières premières à la fabrication et à l’exportation de produits finis. Sa création se situe dans la droite ligne des efforts de modernisation des secteurs agricole industriel et commerciale entrepris par le gouvernement.   

A en croire  le Président de la République togolaise, Faure Gnassingbé, cette plateforme industrielle n’est qu’un exemple de ce qui peut être réalisé au Togo, lorsque le pays, ainsi que tous les investisseurs et toutes les entreprises qui souhaitent sérieusement créer de la valeur œuvrent en vue d’un objectif commun. Malgré le contexte difficile lié à la pandémie, le projet a démarré dans les temps, il a été livré rapidement et est désormais opérationnel.

Le parc industriel intégré et multisectoriel jouera un rôle de catalyseur pour soutenir la croissance économique, l’intégration régionale et le commerce.

« Il y a cette grande vision portée par son excellence Faure Gnassingbé, qui voudrait transformer de façon structurelle l’économie de notre pays. Nous avons le Plan national de développement 2018-2022, qui a été redimensionné par rapport à la feuille de route gouvernementale 2020-2025, qui veut que nous puissions avoir une nation beaucoup plus en paix, un pays moderne qui contribue à l’amélioration du bien-être de tous les togolais », a indiqué le ministre en charge du commerce Kodjo Adédzé.

Et d’ajouter que : « Le taux de pauvreté a chuté de 58,7% pour se situé à 45,5% donc en dessous de 50%, relativement aux différentes réformes qui sont mises en œuvres. La PIA est tout un ensemble qui voudrait que nous puissions aller à un changement de paradigme. Notre pays le Togo produit le coton et d’autres productions notamment du soja, du bois… il est question de créer des chaines de valeur sur ces matières premières que nous avons jusque-là exportées de façon brute. Donc l’exportation de la matière première brute signifie simplement que nous exportons nos offres d’emplois alors que nos jeunes et nos femmes sont là dans le pays et demandent à travailler ».

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de rassembler les acteurs de l’industrie locale et de mobiliser des investisseurs étrangers pour créer un écosystème compétitif de traitement du coton. PIA est une autre occasion pour ARISE IIP de mettre en valeur son modèle de développement industriel, un modèle qui génère des gains mutuels grâce à la transformation durable et éthique des ressources naturelles. Le succès de PIA réside également dans un partenariat réussi avec la République togolaise, laquelle a mis en place le cadre réglementaire nécessaire pour promouvoir l’industrialisation », a déclaré Gagan Gupta, co-fondateur d’ARISE IIP.

Située à 15 km au nord de Lomé, la PIA est répartie sur 400 hectares, l’écosystème intégré et offre une gamme d’avantages fiscaux et des infrastructures modernes facilitant la production compétitive de ressources agricoles locales, notamment le coton, la noix de cajou et le soja.

Elle accueillera également d’autres entreprises des secteurs agroalimentaires, pharmaceutique, du recyclage et de l’automobile électrique. L’approvisionnement énergétique de PIA proviendra à 90 % de sources renouvelables. Au cours des dernières années, ARISE IIP a connu une expansion remarquable à travers l’Afrique de l’Ouest grâce à des zones industrielles sur mesure accélérant l’industrialisation du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *