vendredi, février 3, 2023
Home > Economie > Inclusion financière : Le Togo réalise la deuxième meilleure performance dans l’UEMOA

Inclusion financière : Le Togo réalise la deuxième meilleure performance dans l’UEMOA

Le ministre chargé de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel, Assih Mazamesso a présenté le mercredi 18 janvier 2023 à Lomé, la situation de l’inclusion financière au Togo en 2022, au gouvernement réuni en conseil des ministres. Il en ressort que le Togo ne cesse de progresser en matière d’inclusion financière dans l’UEMOA.

La situation de l’inclusion financière du Togo a fait l’objet d’une communication le mercredi 18 janvier 2023 à Lomé, au cours du conseil des ministres, présidé par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

A en croire Assih Mazamesso, ministre en charge de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel, le taux d’inclusion financière est passé de 72,5% en 2016 à 81,5% en 2020, soit la deuxième meilleure performance dans l’UEMOA. Sur la même période, le taux de bancarisation élargi est passé de 70,8% à 80,04% faisant du Togo, celui de la sous-région avec la plus forte croissance dans le domaine. Tout ceci est à l’actif des actions entreprises par le gouvernement au cours de ces dernières années.

Aussi, le taux global de pénétration géographique des services financiers du Togo est passé de 81 points en 2016 à 422 points en 2020.

Selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), le Togo se positionne en deuxième position (27%) après le Bénin (31,2%), des pays aux taux de bancarisation les plus élevés de l’espace Uemoa en 2020.

En 2021, le pays a fait un bond de 11%, passant de 27% en 2020 à 30,1% en termes de bancarisation strict (la part de la population adulte disposant de comptes de dépôt ou de crédit dans les banques, les services postaux, les caisses d’épargne ou le Trésor. 

La bancarisation, c’est aussi des services financiers plus décentralisés et démocratisés comme la microfinance ou encore le mobile money vers lesquels se tourne une bonne frange de la population. Pour cette bancarisation élargie, le Togo fait figure d’exemple avec un score de 80% en 2020 et de 84,2% en 2021, ce qui le met en tête du classement des pays de l’Uemoa en 2021. 

Ces performances enregistrées ont été stimulées par les mesures incitatives prises pour protéger le pouvoir d’achat des populations et inciter le déploiement des institutions de microfinance en leur apportant un soutien spécifique. Ainsi à titre d’illustration, 1,8 milliard de franc CFA ont été débloqués au bénéfice de la région des savanes en 2022.

Le conseil a instruit pour la poursuite des mesures engagées afin de renforcer la résilience des populations togolaises.

Le grand rendez-vous de la Semaine africaine de la microfinance 2023 se tiendra au Togo au cours de cette année 2023. C’est ce qu’a affirmé le ministère de l’Inclusion financière et du Secteur informel. Les autorités consacrent des ressources à la question de la finance inclusive.

© TOGODAILYNEWS

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site togodailynews.info

Tél : (00228) 90 90 49 83

Email : togodailynews@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *