jeudi, juin 24, 2021
Home > Santé > Impact COVID-19 : Le programme “Novissi” activé dans la région des Savanes

Impact COVID-19 : Le programme “Novissi” activé dans la région des Savanes

Les autorités togolaises ne lésinent pas sur les moyens pour protéger la population contre la propagation de la pandémie liée à la COVID-19. C’est ainsi que face à l’augmentation des cas de contamination observer dans la région des Savanes, le gouvernement togolais a décidé du bouclage et de la mise sous couvre feu de la région. Cette mesure qui a débuté le 27 janvier a pris fin ce 21 février 2021.

En vue d’accompagner financièrement les populations à une relance économique, les autorités du pays ont annoncé l’activation du programme de solidarité et de transfert monétaire “Novissi” pour une durée de deux semaines à compter du lundi 22 février 2021. Cette annonce a été faite à travers un communiqué rendu public ce 22 février.

Cette mesure concerne les personnes et famille les plus vulnérables des sept préfectures de la région des Savanes notamment Cinkassé, Kpendjal, Kpendjal Ouest, Oti, Oti-Sud, Tandjouaré et Tône.

Par ailleurs, pour les populations concernées, les femmes recevront chacune une somme de 6 125 FCFA et les hommes, une somme de 5250 FCFA.

Selon le communiqué, les localités de cette région étant majoritairement rurales, l’aide est octroyée à toute la population adulte à l’exception des fonctionnaires, des personnes inscrites à la Caisse nationale de Sécurité Sociale, ou à la Caisse de retraite du Togo. Aussi les bénéficiaires sont invitées à s’inscrire à partir d’une carte d’électeur en composant le *855#.

Le gouvernement invite les populations bénéficiaires à faire preuve de vigilance et à ne donner sous aucun prétexte leur carte d’électeur ou le numéro du NSF de la carte à des tierces personnes en vue de se prémunir de toutes tentatives d’usurpation d’identité ou de fraude.

Rappelons que le programme de solidarité et de transfert monétaire “Novissi” a été officiellement lancé le 08 avril 2020 et a pour objectif d’apporter un appui financier aux populations vulnérables dont les activités ont été impactées négativement par les mesures barrières édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19. A ce jour, près de 11,9 milliards FCFA ont été déboursés au profit d’environ 580 000 personnes vulnérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *