dimanche, mai 31, 2020
Home > Sports > Football, D1 nationale: Les Messagers de Fiokpo ont perdu leur Latin

Football, D1 nationale: Les Messagers de Fiokpo ont perdu leur Latin

Dans le match opposant Gbohloé – su des Lacs aux Messagers de Fiaokpo, Maranatha s’est incliné 3 buts contre rien.

En effet, ce match est l’un des matchs reportés de la première journée de la première division saison 2019 – 2020. Et ce sont les requins mâles des Lacs qui ont surpris les Messagers de Fiokpo avec un coup de griffes, qui sont pourtant venus de Kpalimé pour évangéliser Gbohloé – su. Mais c’est l’effet contraire qui s’est produit. Déjà à la huitième minute, le maître requin, Guéli Koffi, suite à un penalty met un sourire aux lèvres de la population d’Aného et de ses environs qui ont fait le déplacement du stade du camp militaire de Zowla.

L’on croyait que c’était un feu de paille mais les poulains du coach Zébib, venu pour un objectif particulier, ont maitrisé leurs adversaires jusqu’à la fin en inscrivant deux autres buts.
Le capitaine Amétépé Kodjo, le maître à jouer Alex Champong et comparses, dirigés par le technicien ghanéen, Djimmy Kobla n’ont pas réussi à renverser la tendance.

Selon le confrère Justin Agbévo “Gbohloé – su est une bête noire pour Maranatha.” Au début l’on croyait à une simple analyse mais à la fin de cette première journée l’on tente de lui donner raison. Gbohloé – su est – il vraiment une bête noire pour Maranatha ou les Messagers sont tout simplement revenus esquintés d’une campagne continentale? Trop tôt de conclure. La manche retour nous édifiera mieux.

Pour l’instant, Gbohloé – su s’assied confortablement sur le fauteuil du leader de la première division avec 3 points et + 3 au goal différenciel.

Donatien ZIGGAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *