mardi, septembre 21, 2021
Home > Education > Faure Gnassingbé inaugure l’IFAD d’Adidogomé dédié aux métiers du bâtiment

Faure Gnassingbé inaugure l’IFAD d’Adidogomé dédié aux métiers du bâtiment


Le Président de la République togolaise, S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé a inauguré ce mercredi 28 avril 2021 le second Institut de formation en alternance pour le développement (IFAD) à Lomé.



Le Togo vient de se doter d’un second Institut de formation en alternance pour le développement (IFAD) après celui d’aquaculture de Elavagnon dans l’Est-Mono. Ce nouveau centre est dédié aux métiers du bâtiment.


D’après le constat fait par le patronat, cet Institut de formation en alternance pour le développement (IFAD) se veut une réponse aux défis du Togo en matière de formation et d’emploi comme l’indique le gouvernement togolais. Surtout dans un secteur où les acteurs nationaux privés ont « accusé un retard par rapport à ceux des pays voisins ».


D’une superficie de plus de 3000 m2, ce bâtiment situé à Adidogomé, dans la préfecture du Golfe comprend des ateliers équipés, des salles technologiques, un campus numérisé. Aussi, le nouveau centre doit fournir une quinzaine de formations spécialisées et réparties dans plusieurs pôles de métiers notamment Gros œuvres, énergies et fluides, menuiseries et métallerie, ou encore finitions et secondes œuvres.
Selon, Dammipi Noupokou, DG de l’Agence Éducation Développement (AED), l’organisme gouvernemental chargé de la mise en œuvre du programme des IFAD, l’institut est ouvert à tous les Togolais et toutes les Togolaises. Pour bénéficier des formations de ce centre, il suffit juste d’être motivé à œuvrer dans le secteur du bâtiment.


Il faut préciser qu’au total dix Institut de formation en alternance pour le développement (IFAD) doivent être érigés sur toute l’étendue du territoire national afin de former professionnels compétents, capables de s’intégrer immédiatement dans la vie active et s’adapter aux évolutions de leur secteur d’activité. Un autre centre, dédié aux énergies renouvelables, est d’ores et déjà en construction sur le même site, s’ajoutant à celui d’élevage également en chantier à Barkoissi, dans le Nord du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *