dimanche, juillet 12, 2020
Home > INTERVIEW > Exclusivité : interview du Docteur Miguel Gomez Cruz , chef de la délégation cubaine au Togo.

Exclusivité : interview du Docteur Miguel Gomez Cruz , chef de la délégation cubaine au Togo.

Dans le cadre de prise en charge des personnes atteintes par le coronavirus, les spécialistes Cubains sont arrivés au pays pour porter main forte aux personnels soignants du Togo. Quel est l’objectif de leur mission au Togo que et font ils réellement ? Le Docteur Miguel Gomez Cruz, chef de la cubaine au Togo donne des éléments de réponse à la rédaction de togodailynews.

Q : De combien de personnes est composée la délégation cubaine ?

R: La brigade est composée de 11 Cubains

Q: Quelles sont leurs spécialités?

R: Il y a des spécialistes en santé familiale, médecine interne, soins intensifs, réanimation, épidémiologie et des infirmiers spécialisés dans les soins aux patients en état grave.

Q: Est-ce votre premier voyage au Togo ?

R: Oui, pour la première fois au Togo, qu’il y a la présence de médecins cubains.

Q: En quoi consiste votre travail au CHR-LC?

R: En collaboration avec les médecins togolais affectés dans ce centre hospitalier, nous soignons quotidiennement tous les patients admis positifs au Covid19 , qui peuvent également avoir d’autres pathologies associées telles que l’hypertension artérielle, le diabète sucré et autres. Participer au staff et aux discussions sur cas les plus graves et apporter nos modestes connaissances à leur traitement.

Q : Combien de localités du Togo avez-vous déjà visité dans le cadre de la lutte contre la covid 19. ?

R: Les spécialistes de la Santé familiale, l’épidémiologiste, ainsi que des experts du ministère de la Santé, de l’OMS et d’autres organisations internationales, ont visité les districts ayant les plus grandes difficultés à contrôler les cas notamment dans la région de Savane, la région de la Kara et la Région centrale.

Q: Que pouvez-vous dire de cette pandémie au Togo?

R: Avec la création de la coordination nationale de la riposte contre le covid-19 depuis début mars, les mesures nécessaires ont été prises pour parvenir à la non-propagation de l’épidémie à des niveaux aussi élevés que dans d’autres pays africains. Environ trois mois après, on peut constater le résultat qui est la stabilisation du nombre de cas, le nombre de cas guéris qui dépasse déjà les cas actifs et le nombre de décès faible si nous le comparons avec d’autres pays de la région ou de l’Europe.

Q: Comment se passe la collaboration avec l’équipe médicale locale?

R: Jusqu’à présent, il y a eu un climat de respect mutuel, de discipline et de collaboration entre les deux équipes de travail au niveau du CHR-LC, et dans les missions conjointes qui ont été menées. Nous avons échangé nos expériences concernant les soins primaires, la surveillance épidémiologique et les protocoles de traitement des patients déjà admis à l’hôpital.

Q: Un message particulier que vous souhaitez transmettre?

R: Nous voudrions porter à la connaissance de la population que l’équipe médicale cubaine travaille depuis deux mois avec des médecins nationaux, à la fois dans la capitale au CHR-LC et aussi dans les autres régions du pays. Malgré le fait qu’aujourd’hui la situation épidémiologique a tendance à la stabilité et que le gouvernement a pris un ensemble de mesures qui rendent les précédentes plus flexibles, la coopération de toute la population est nécessaire, pour maintenir l’utilisation du masque et maintenir la distanciation sociale comme mesures très efficaces, afin d’éviter un revers dans les résultats obtenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *