mercredi, décembre 2, 2020
Home > Société > EBOMAF-TOGO : Le Premier ministre togolais satisfait de l’avancement de la route Lomé-Kpalimé

EBOMAF-TOGO : Le Premier ministre togolais satisfait de l’avancement de la route Lomé-Kpalimé


A travers une visite guidée par le Président-Directeur Général du Groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, une importante délégation ministérielle a passé les travaux en revue. Tout au long du parcours ; du centre-ville Todman (PK 00) la base vie 4 de Bagbé, il a pris le soin, avec l’assistance du directeur technique du projet, Arouna Mohamed, de donner les détails et les spécificités du projet.

L’avancée impressionnante des travaux sur les premiers dix (10) kilomètres n’a pas laissé le Premier ministre indifférent. La capacité opérationnelle de l’entreprise adjudicataire suscite une fois encore de l’admiration. «EBOMAF a mobilisé les moyens pour accélérer les travaux sur le projet. Ayant constaté de visu la capacité technique dont fait montre la société, nous sommes convaincus que d’ici quelques semaines il y aura une partie de la voie sur les 10 premiers kilomètres qui sera libérée pour faciliter la libre circulation des populations », s’est réjouie, Victoire Dogbe, Premier ministre.

Tout en remerciant les autorités togolaises pour la confiance renouvelée à travers l’adjudication de ce projet si important dans le Plan National de Développement (PND) du Togo, Mahammadou Bonkoungou a, une fois encore, sollicité la collaboration des structures publiques pour la bonne execution des travaux. Il a également rassuré le Chef du gouvernement et sa délégation de la mise en oeuvre du projet dans les délais impartis.

« Le déplacement des réseaux ralentissent les travaux mais nous oeuvrons avec nos partenaires comme la TdE, TogoCom, la CEET pour lever les obstacles. Même en prenant en compte les aléas climatiques, nous comptons travailler avec et être dans les délais fixés pour l’exécution du projet», a-t-il indiqué.

Le Premier ministre togolais, artisan de la promotion de la fille, n’a pas manqué de féliciter EBOMAF pour la valorisation des compétences féminines.

« Sur le chantier Lomé-Kpalimé, la société a recruté et formé des jeunes dames qui sont à des postes assez complexes. Nous invitons les entreprises de la place à faire de même pour qu’à compétence égale qu’on donne la chance aux jeunes filles de pouvoir se valoriser », a plaidé Victoire Dogbe. Cette réalité palpable sur le terrain repose sur la volonté du PDG Mahamadou Bonkoungou de permettre aux femmes de participer au développement de l’Afrique.

Ccom ebomaf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *