vendredi, juin 25, 2021
Home > Société > Construction de 3000 unités de logement : Le Togo signe accord avec Shelter-Afrique

Construction de 3000 unités de logement : Le Togo signe accord avec Shelter-Afrique

L’organisme panafricain de financement du développement du logement Shelter-Afrique a signé un protocole d’accord avec le gouvernement togolais dans l’optique de co-développer 3000 unités de logement dans la capitale togolaise.

Au Togo, en vue de combler le déficit et dans le cadre de sa stratégie de promotion de logements abordables, le gouvernement, un accord vient d’être signé par le ministre togolais de l’urbanisme, du logement et de la réforme foncière, M. Koffi Tsolenyanu et le directeur général de Shelter Afrique, Andrew Chimphondah à Nairobi.

Cet accord devrait permettre permettre d’intensifier le développement de projets de logements abordables à grande échelle dans le pays de Faure Essozimna Gnassinbgé. En effet, par le biais du ministre de la Ville, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Santé publique, le gouvernement togolais a lancé depuis 2015 un programme de logements sociaux à grande échelle pour développer 20 000 unités de logements d’ici 2025.

Selon le ministre de l’urbanisme, du logement et de la réforme foncière, M. Koffi Tsolenyanu, le protocole d’accord que le Togo a signé avec Shelter-Afrique ouvre une nouvelle phase de partenariat et sera crucial pour atteindre l’objectif de logement pour 2025 que le pays s’était assigné.

 « Le gouvernement s’était engagé à fournir des terres, des infrastructures et des incitations fiscales pour soutenir le programme » a-t-il ajouté.

Pour sa part, le directeur général de Shelter-Afrique, Andrew Chimphondah a félicité le gouvernement togolais pour son soutien indéfectible et a précisé que la signature de cet accord était très importante car elle établit un cadre pour la mise en œuvre de programmes de logements à bas prix et à grand volume, sur le modèle des Partenariats Public-Privé.

« La majorité des pays Africains étaient déjà confrontés à une crise du logement, la pénurie globale de logements étant estimée à 56 millions d’unités à travers le continent.

Sur ce total, plus de 90 % se situent dans la catégorie des logements abordables. Cette révélation a redéfini notre stratégie primordiale en tant qu’entreprise, qui est désormais davantage axée sur la fourniture de logements abordables dans l’ensemble de nos États membres grâce à un modèle de Partenariat Public-Privé.

Ce protocole d’accord avec le gouvernement du Togo sera essentiel pour étendre nos projets à travers le continent », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter que Shelter-Afrique fournirait un financement partiel pour le projet, et agirait en tant qu’arrangeur principal pour le financement supplémentaire.

« En tant que gouvernement, nous sommes impressionnés par le soutien que nous avons reçu de Shelter-Afrique jusqu’à présent et je souhaite faire part de la résolution du gouvernement du Togo de payer entièrement sa souscription au capital qui s’élève actuellement à 103 000 $ EU.

En outre, je souhaite déclarer que le gouvernement du Togo est en pourparlers avec Shelter Afrique pour augmenter sa souscription au capital afin de pouvoir obtenir un siège permanent au Conseil d’Administration », a indiqué M. Tsolenyanu.

Soulignons que le Togo devra verser un capital supplémentaire de 10 millions de dollars pour obtenir un siège permanent au conseil d’administration de Shelter-Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *