mercredi, juin 29, 2022
Home > Société > 5 gendarmes blessés et 4 AK47 emportées ce samedi à Lomé et Sokodé.

5 gendarmes blessés et 4 AK47 emportées ce samedi à Lomé et Sokodé.

5 gendarmes blessés et 4 AK47 emportées ce samedi à Lomé et Sokodé.

Des individus habillés en noir, armés de machettes et de gourdins ont agressé les gendarmes en patrouilles au petit matin du samedi 23 Novembre à Lomé et à Sokodé. 5 gendarmes grièvement blessés et 4 AK47 et leurs cartouches emportés et des dégâts matériels constatés. Le gouvernement parle d’une tentative d’insurrection.

A Lomé, une patrouille de gendarmerie a été agressée par des individus aux environs de 2h du matin au niveau du grand contournement de Lomé. On dénombre 3 gendarmes blessés dont un poignardé, un autre brûlé au deuxième degré et le troisième molesté avec une blessure ouverte à la tête. 4 AK47 emportés dont un retrouvé par un habitant d’Agoè et ramener à la police. Quelques véhicules des citoyens saccagés et incendiés. Les meneurs se sont ensuite dirigés vers la banque Atlantique où ils ont violentés deux gendarmes qui étaient de garde et leurs armes emportées. Par après ils ont tenté d’incendier le commissariat de police d’Agoè. Ils ont réussi par provoquer l’incendie d’une voiture d’un policier garée dans la cour par leurs cocktails Molotov malgré la riposte des forces de l’ordre.

A Sokodé, deux gendarmes ont été attaqués à la station Total du marché. Un a été blessé à coup de machette et son arme emportée.

Selon le Général Yark Damehame, ministre de la sécurité et de protection civile, depuis quelques semaines, certains individus véhiculent des informations relatives à une insurrection armée sur les réseaux sociaux.

« Ces individus ont projeté des actes de déstabilisation à partir du 23 novembre en bloquant la Nationale n°1, s’attaquer aux édifices de l’Etat, incendier des stations-services et résister aux forces de l’ordre par tous les moyens avec pour intention finale de déboucher sur une insurrection armée. Ils se sont choisi des villes comme Lomé, Kpalimé, Sokodé, Mango, Tchamba et Anié… » a-t-il indiqué.

« Le gouvernement prendra sa responsabilité pour assurer la sécurité de tous les citoyens togolais et tient à rassurer les populations qu’il mettra tout en œuvre pour retrouver ces individus et leurs coauteurs. Ils seront face à la justice » a-t-il rassuré

Le ministre appelle la jeunesse a plus de responsabilité et a ne pas se laissé manipuler par certains individus qui par la suite les abandonnent dans des prisons.

Au total 4 fusils AK47 sont emportés par ces individus, une dizaine de véhicules saccagés et un véhicule brûlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *